Deux nouvelles motorisations pour la Mini

11 juin

A peine lancée, la troisième génération de Mini accueille deux nouvelles motorisations.

Mini One First et Cooper SD

Commercialisée il y a quelques semaines, la nouvelle mouture de l’incontournable citadine chic était jusqu’à présent disponible avec cinq moteurs : One (1,2l essence de 102 chevaux), One D (1,2l diesel de 95 chevaux), Cooper (1,5l essence de 136 chevaux) Cooper D (1,5l diesel de 116 chevaux) et Cooper S (1,6l essence de 192 chevaux).

Cependant, cette liste de motorisations passera à sept possibilités dès cet été grâce à un nouveau bloc d’entrée de gamme et un autre, à l’inverse, situé au sommet. Le premier se nomme One First et développe 75 chevaux en trois cylindres essence (1,2l). Le second s’intitule Cooper SD et prend la forme d’un quatre cylindres diesel 2,0l de 170 chevaux.

Accessibilité et puissance

L’avantage de la Mini One First sera son prix, le plus accessible de la gamme, et son appétit mesuré en termes de carburant. Dans cette configuration, l’auto consommera environ 5 litres au 100 kilomètres. Ses émissions de CO2 se situeront dans la zone neutre (non malusée) à 117 g/km.

Le bloc haut de gamme de la Mini Cooper SD sera pour sa part le plus cher mais proposera un très intéressant rapport puissance/pollution. En effet, pour seulement 4 litres au 100 km en cycle mixte et 106 g/km de CO2 émis, le petit bolide effectuera le 0 à 100 km/h en 7,3 secondes (à peine une demie-seconde de plus que la Cooper S et ses 192 chevaux) avec un confortable couple de 360 Nm.

partager cet article :
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks
  • blogmarks
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz

Pas de commentaires, soyez le premier

Laisser un commentaire