L’Urban Cruiser, du nouveau chez Toyota

8 mar

Dans un marché SUV sur encombré, Toyota a cherché à se démarquer de ses concurrents, comme la marque l’avait fait avec la Toyota Vitz.

C’est donc un modèle de 4×4 innovant qui nous est proposé, plutôt un bon achat d’auto pas cher. Tout d’abord, un physique de Clio étant passé par des séances de muscu : des lignes de forces très marquées, un avant imposant et agressif, comme son arrière vraiment large. Cependant tout ça en un peu plus de trois mètres de longueur, ce qui n’est pas vraiment la norme chez les SUV…

Ses grosses roues sont bien là pour rappeler son essence, cependant il ne faut espérer d’elles un comportement de tout terrain classique : elles s’avéreront idéales sur tous les types de routes, mais pas vraiment adapté au hors piste.

Du coté de l’espace intérieur, rien à redire, la qualité des matériaux n’est pas extraordinaire mais tout à fait correct. L’ergonomie bien pensée, contemporaine, comme la modularité, qui s’avère être d’une bonne qualité d’agencement, offrant un confort satisfaisant.

La motorisation se trouve être tout à fait convenable, assez puissante même, faisant de ce modèle une excellente routière.

Pour finir, on peut dire que ce modèle de 4×4 est destiné à ceux qui vivent à la montagne ou dans les régions aux conditions climatiques difficiles, l’Urban Cruiser offrant l’appui de ses quatre roues motrices ; cependant son look citadin est son argument de vente, un véhicule pour ceux qui ne cherchent pas à frimer en gros SUV… pour la même utilité.

partager cet article :
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks
  • blogmarks
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz

Pas de commentaires, soyez le premier

Laisser un commentaire