Achat Dacia, ou comment faire rimer low-cost et voiture

18 avr

Ce premier trimestre 2011 marque deux évènements majeurs pour dacia, la marque low-cost du constructeur français renault. Tout d’abord, le sandero s’offre un restylage bien sympathique, qui le rapproche des lignes d’une voiture renault. Ensuite, le nombre impressionnant de 4 000 000 exemplaires produits a été atteint. Renault peut donc se féliciter d’avoir rachetée il y a 12 ans la marque roumaine, en faisant d’elle la spécialiste voiture pas cher : c’était un coup de génie. Aujourd’hui, la firme a grandit et gagné en popularité si bien qu’un achat dacia est tout de suite identifié par les usagers comme un moyen de faire de grosses économies auto.

En s’adaptant à chaque marché qu’elle vise, une voiture dacia change souvent d’apparence : break, pick-up, van …etc. La plus célèbre, la logan, sortie en 2005, s’est vendue sans mal. Proposée à un prix défiant toute concurrence, la demande chez le mandataire auto était énorme. Depuis, deux nouveaux modèles ont vu le jour : le 4×4 duster et la compacte sandero.

En 2013, dacia promet de produire un monospace, un ludospace et une mini-citadine ainsi que d’élargir ses horizons (nouveaux marchés et modèles haut-de-gamme). L’engouement de renault pour le low-cost n’est pas un secret puisqu’il représente près d’un tiers de ses ventes. Reste à espérer que le constructeur voiture garde la tête sur les épaules et ne tentent pas d’aligner de plus en plus les prix dacia aux prix de ses modèles originaux. Il est évident que pour que dacia gagne en crédibilité et efficacité, un achat dacia doit rester synonyme d’une voiture pas cher.

partager cet article :
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks
  • blogmarks
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz

Pas de commentaires, soyez le premier

Laisser un commentaire